Un quart du réseau Ethereum hors ligne – Bepool jette l’éponge face à la Chine

La Chine torpille Ethereum – C’est la série noire depuis que la Chine a décidé d’interdire les activités liées aux cryptomonnaies (pour de bon cette fois ?). En effet, les mineurs du réseau Ethereum (ETH) évoluent encore massivement sur le sol chinois, contrairement à ceux de Bitcoin qui ont déjà fui le pays autoritaire. Les gestionnaires du conglomérat de mineurs Bepool viennent ainsi de jeter l’éponge.

Les numéro 2 et numéro 4 du minage d’ETH rayés de la carte

La Chine ne semble pas avoir fait des menaces en l’air avec sa nouvelle annonce de restrictions sur les crypto-actifs. Le pays au parti unique a en effet émis des directives, non seulement pour les activités liées aux cryptos sur son sol, mais aussi contre les entreprises étrangères qui proposeraient leurs services aux ressortissants chinois.

C’est ainsi que la deuxième plus importante pool de minage d’ethers, Sparkpool, a récemment annoncé qu’elle fermait ses portes. Mais l’hécatombe n’est pas terminée, puisque cette fois, c’est la quatrième plus productive pool d’Ethereum qui doit rendre son tablier : Beepool.

La pool a annoncé, ce 28 septembre, qu’elle cesserait ses activités de minage dès le 15 octobre prochain, après 4 années de bons et loyaux services :

« Cher utilisateurs, en réponse à la dernière politique réglementaire [chinoise], nous mettons en place les mesures suivantes pour une sortie ordonnée :

1) L'enregistrement de nouveaux utilisateurs et l'ajout de sous-comptes cesseront avec effet immédiat ;

2) Tous les serveurs liés aux activités de minage cesseront de fonctionner à [18 h, heure française] le 15 octobre 2021. »

Publication Twitter de Bepool annonçant l'arrêt de ses activités de minage
Publication de Bepool – Source : Twitter

>> Jusqu'à 100 euros offerts en cryptomonnaies pour bien préparer le prochain bull run, ça vous tente ? <<

Jusqu’au 31 octobre pour mettre les affaires en ordre

Dans le message ci-dessus, les équipes de Bepool confirment qu’elles paieront bien tous les gains générés lors de cette phase de sortie, dans les mêmes conditions que d'habitude. Il est tout de même conseillé aux utilisateurs du pool d’anticiper cette cessation d’activité.

De même, le message enjoint les possesseurs de sous-comptes de les lier à des adresses de paiements dès que possible, car au-delà du 31 octobre à 18 h (heure française), tout son compte non lié sera « considéré comme abandonné », et les retraits de gains ne seront plus possibles.

Avec la fermeture de Sparkpool et désormais de Bepool, c’est près d'un quart du hashrate (la puissance de calcul) sur le réseau Ethereum qui disparait, au moins temporairement.

Car il se pourrait qu’assez rapidement, comme cela a été le cas pour les mineurs sur le réseau Bitcoin, que les machines de minage d’ETH soient exilées vers des cieux plus cléments. Une chute momentanée de la puissance de hachage sur le réseau Ethereum devrait tout de même se faire nettement ressentir, avant cet éventuel retour à la normale, qui a tout de même pris près de 4 mois au réseau Bitcoin.

Amateur de Bitcoin et de crypto ? Jusqu'à 100€ en cryptomonnaies vous attendent (sous réserve d'un dépôt minimum de 50€) ! Profitez de cette offre, tout en soutenant le travail du Journal du Coin en utilisant ce lien affilié pour vous inscrire sur la plateforme de référence Swissborg (voir conditions de l'offre sur le site officiel).

L’article Un quart du réseau Ethereum hors ligne – Bepool jette l’éponge face à la Chine est apparu en premier sur Journal du Coin.



source https://journalducoin.com/actualites/nouveau-geant-minage-ethers-tombe-chine/

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Réseau 5G : déploiement, fonctionnement, usages et smartphones compatibles

Réseau 5G : déploiement, fonctionnement, usages et smartphones compatibles en France

Réseau 5G : déploiement, fonctionnement, usages et smartphones compatibles en France