Bitcoin, un « Djihad » contre le dollar ? Le milliardaire US qui va trop loin

Un fanatique du dollar trop culotté ? – Au sein de la cryptosphère, on peut voir passer beaucoup de critiques plus ou moins ridicules sur Bitcoin (BTC). Mais là, on vient d’atteindre quelque chose d’exceptionnel. Le fondateur du hedge fund Citadel vient d’oser la comparaison entre le crypto-enthousiasme et le djihadisme.

La ferveur pour Bitcoin rapportée au fanatisme religieux

De plus en plus de milliardaires reconnaissent l’incroyable potentiel de Bitcoin (BTC) et des cryptomonnaies, comme Paul Tudor Jones, qui y voit, par exemple, une excellente réserve de valeur pour se protéger contre l’inflation.

Ce n’est toutefois pas du tout le cas de Kenneth Griffin, le principal gérant du fonds spéculatif Citadel, dont il est également co-fondateur.

Lors d’une interview donnée à Bloomberg, l’homme d’affaires a déploré l’énergie humaine dépensée dans Bitcoin et les cryptomonnaies. Même si cela nous change un peu des critiques sur l’énergie électrique dépensée dans les cryptos en consensus par preuve de travail, il n’en reste pas moins que les mots prononcés sont extrêmement réprobateurs :

« J'aimerais que toute cette passion et cette énergie qui sont allées dans la crypto soient dirigées vers le renforcement des États-Unis (…) Ce qui est fou c'est que nous, en tant que pays, encouragions tant de personnes brillantes, jeunes et talentueuses pour trouver un remplaçant à notre monnaie de réserve. (…) C'est un appel au djihad [contre le dollar]. »

>> Un airdrop et 10% de réduction ! Venez vite réclamer vos bonus sur Ascendex ! <<

Critiquer, c’est bien ! Faire des affaires avec les cryptos, c’est mieux !

Griffin n’en est pas à son premier dénigrement de la cryptosphère. Déjà en 2018, il avait remis en question la valeur des crypto-actifs. Il avait alors déjà déploré la façon dont les jeunes investisseurs ont préféré les cryptosplutôt que « les actions des entreprises qui stimulent la croissance économique ».

Pourtant, l’argent est l’argent. Et quand viennent à se confronter ses convictions (discutables) avec le potentiel économique que représente le secteur de cryptomonnaies, les choses ne sont subitement plus les mêmes. En effet, selon Bloomberg :

« [Kenneth Griffin] a déclaré que sa compagnie négocierait des cryptomonnaies si elles étaient correctement réglementées par la Securities and Exchange Commission (…) »

Si certains tergiversent en attendant un cadrage réglementaire parfait des actifs numériques avant de se lancer, d’autres sont d’ores et déjà impliqués dans ce marché prometteur. C’est notamment le cas du méga-fonds BlackRock, dont un des dirigeants apprécie la volatilité de Bitcoin, qui pourrait voir son prix « monter de manière significative ».

Si vous êtes parmi les 400 premiers à parcourir ces lignes, ne ratez pas l’occasion de récupérer un airdrop de 5$ offerts pour toute inscription sur la célèbre plateforme Ascendex ! Cette prime de bienvenue se cumule avec une réduction de 10% sur vos frais de trading !  (lien affilié, sous réserve de trader au moins 100$, voir conditions sur site).

L’article Bitcoin, un « Djihad » contre le dollar ? Le milliardaire US qui va trop loin est apparu en premier sur Journal du Coin.



source https://journalducoin.com/actualites/bitcoin-compare-djihad-milliardaire-us-trop-loin/

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Réseau 5G : déploiement, fonctionnement, usages et smartphones compatibles

Réseau 5G : déploiement, fonctionnement, usages et smartphones compatibles en France

Réseau 5G : déploiement, fonctionnement, usages et smartphones compatibles en France