Parking contre Bitcoin – En Belgique, payer son stationnement en crypto est désormais possible

Seety, une startup de stationnement numérique basée en Belgique, a introduit un nouveau vecteur de paiement pour les tickets de stationnement. La société s'attend à ce que Bitcoin (BTC) et d'autres cryptomonnaies soient davantage utilisés au quotidien.

Le bitcoin au quotidien

Vous pouvez désormais payer votre stationnement à Anvers et à Bruxelles avec du BTC. En effet, depuis jeudi, Seety, la start-up belge du stationnement numérique, offre la possibilité de payer avec sept cryptomonnaies différentes en plus des méthodes traditionnelles, dont le bitcoin et l'Ethereum (ETH).

Parkeersessies betalen kan in Antwerpen en Brussel voortaan met bitcoin
Hadrien Crespin et Nicolas Cognaux, fondateurs de Seety. Crédit photo ©Seety

La société Seety a bénéficié du programme belge “Start it @KBC” qui se fixe la mission d'être un accélérateur centré sur les fondateurs et axés sur la mission de soutenir les entrepreneurs dans leur passion, leurs objectifs et leur entreprise.

Selon un rapport publié jeudi par DataNews, en plus de Bitcoin, les clients peuvent également utiliser des cryptomonnaies telles que Ether (ETH), Bitcoin Cash (BCH), Dogecoin (DOGE) et Litecoin (LTC), ainsi que des stablecoins comme Dai et USD Coin (USDC).

>> Envie de trader du Bitcoin et des cryptomonnaies sans y laisser votre chemise ? Ascendex vous réserve une belle surprise <<

De plus en plus de cryptos pour les microtransactions

Avec Seety, les utilisateurs peuvent trouver les zones de stationnement les moins chères, éviter les amendes de stationnement et payer leur stationnement en quelques clics. L'entreprise a également récemment introduit son application dans plus d'une centaine de villes et municipalités néerlandaises.

L'application, disponible pour iOS et Android, compte désormais 355 000 membres actifs en Belgique et aux Pays-Bas et viserait un chiffre d'affaires annuel supérieur à 2 millions d'euros d'ici 2022.

Pour l'entreprise, l'utilisation de la crypto pour payer les places de stationnement est révélatrice de la façon dont les cryptomonnaies finiront par être adoptées de plus en plus largement dans les micro-transactions quotidiennes. Seety s'attend à ce que l'adoption des cryptos se développe encore davantage une fois que les cryptos seront devenues plus respectueuses de l'environnement.

L'utilisation de Bitcoin pour payer les contraventions de stationnement remonte à 2014 avec la défunte application Brawker. De nos jours, les options de paiement crypto pour les microtransactions deviennent de plus en plus populaires, même si des obstacles importants s'opposent toujours à une pénétration plus large.

Les cartes de crédit crypto et les stablecoins contribuent également à simplifier le processus de dépense des cryptomonnaies tout en permettant aux commerçants d'intégrer plus facilement des options de paiement en cryptomonnaie sur leurs plateformes. Dernière preuve en date avec Bitcoin qui fait son entrée sur Twitter par la petite porte des pourboires

Il est temps d’exécuter le créneau de votre vie et de vous stationner confortablement sur le parking Bitcoin ! N'attendez plus pour vous inscrire sur Ascendex et si vous lisez ceci, vous ferez peut-être partie des 400 nouveaux utilisateurs qui profiteront d'un airdrop de 5$ supplémentaire EN PLUS de 10% de réduction sur les frais de trading (lien affilié, sous réserve de trader au moins 100$, voir conditions sur site).

L’article Parking contre Bitcoin – En Belgique, payer son stationnement en crypto est désormais possible est apparu en premier sur Journal du Coin.



source https://journalducoin.com/bitcoin/parking-contre-bitcoin-en-belgique-payer-son-stationnement-en-crypto-est-desormais-possible/

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Réseau 5G : déploiement, fonctionnement, usages et smartphones compatibles

Réseau 5G : déploiement, fonctionnement, usages et smartphones compatibles en France

Réseau 5G : déploiement, fonctionnement, usages et smartphones compatibles en France