Bitcoin en Russie ? C’est toujours un grand “niet !”

Un hiver russe éternel pour Bitcoin ?Le pays de Vladimir Poutine ne déroulera pas de sitôt le tapis rouge pour Bitcoin (BTC). Les cryptomonnaies y sont toujours perçues, par les institutions, comme une menace pour le système monétaire et financier. Cette perception n’est pas pour autant forcément partagée par les investisseurs russes.

Bitcoin et la Russie : toujours la même chanson

Le représentant officiel du président russe, Dmitry Peskov, a indiqué, lors d'une interview du 7 septembre, que la Russie n'avait aucune raison de légaliser Bitcoin. Cette déclaration est intervenue le jour où Bitcoin est devenu une monnaie légale au Salvador.

Pour rappel, les paiements en BTC sont interdits en Russie, conformément à la loi sur les actifs financiers numériques votée en juillet 2020, puis adoptée le 1er janvier 2021. Cette loi autorise cependant les investisseurs à acheter et vendre des cryptomonnaies.

Bitcoin en Russie ? Toujours pas

Peskov ne fait que réaffirmer la position traditionnellement hostile du gouvernement et d’autres institutions russes contre Bitcoin. En août 2021, Anatoly Aksakov, président du comité des marchés financiers de la Douma d'État et principal architecte de l'interdiction des paiements en cryptomonnaies, a évoqué la menace que constituent Bitcoin et ses cadets, que leur acceptation équivaudrait à la « destruction d'un système financier ».

>> Le Bitcoin fluctue, c'est aussi pour ça qu'on l'aime ! Embarquez sur la plateforme de référence FTX <<

Espoirs d’assouplissement et lucidité des investisseurs

En mai 2021, certains législateurs russes ont proposé de lever partiellement cette interdiction des paiements en cryptomonnaies. Ils ont envisagé des amendements destinés à autoriser ces derniers en tant que « moyens contractuels ». Les paiements ne seraient donc possibles qu'avec le consentement de toutes les parties concernées.

Cet amendement ne fait pas l’unanimité au sein de Douma d’État. Pour Anatoly Aksakov, la monnaie numérique que la Banque centrale prévoit de lancer deviendrait sûrement « la plus haute forme de monnaie » et ferait partie intégrante des règlements nationaux d’ici 2023/2024.

En revanche, l’opinion des investisseurs russes sur les cryptomonnaies contraste avec la position des institutions étatiques du pays. L’Association of forex dealers (AFD) de Russie a mené une enquête auprès de 502 investisseurs du pays, du 4 au 24 août denier. Les résultats ont révélé qu’environ 77 % des personnes interrogées pensent que les cryptomonnaies, dont Bitcoin, Ethereum (ETH) ou Litecoin (LTC), constituent l'investissement « le plus tourné vers l'avenir ».

La Russie ne se contente pas d’utiliser l’arsenal législatif pour essayer de freiner l’adoption de Bitcoin dans le pays. Elle va jusqu’à consacrer une partie de son budget pour mener une guerre contre l’anonymat des cryptomonnaies. Une initiative qui, officiellement, est toujours justifiée par la lutte contre le blanchiment d’argent (AML) et le financement du terrorisme, ainsi que d’autres activités criminelles.

Que votre cœur balance pour Bitcoin ou que vous soyez in love d'Ethereum, les deux devises reines du marketcap (et beaucoup d'autres) vous attendent sur la plateforme FTX. Et en allant vous inscrire sur cet exchange crypto de référence, une réduction à vie sur vos frais de trading vous attend grâce au lien affilié du JDC.

L’article Bitcoin en Russie ? C’est toujours un grand “niet !” est apparu en premier sur Journal du Coin.



source https://journalducoin.com/actualites/russie-ferme-bitcoin-monnaie-legale-investisseurs-pas-daccord/

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Réseau 5G : déploiement, fonctionnement, usages et smartphones compatibles

Réseau 5G : déploiement, fonctionnement, usages et smartphones compatibles en France

Réseau 5G : déploiement, fonctionnement, usages et smartphones compatibles en France