Banksy sur Ethereum ? Imbroglio autour d’un NFT Cryptopunk trop beau pour être vrai

Un escroc a fait la promotion d'un faux NFT du célèbre Banksy sur le site officiel de l'artiste et l'a ensuite vendu aux enchères pour 338 000 $ en Ethereum (ETH) sur OpenSea. L'escroc a finit par retourner des fonds. Mais pourquoi ?

Encore un coup d'éclat de Banksy ?

Tôt hier matin, le site officiel de l'insaisissable Bansky a promu la vente d'une œuvre d'art en NFT, qui a ensuite été rapidement mise aux enchères pour 100 Ethereum, soit environ 338 000 $ au moment de la vente.

Il semblerait que l'œuvre d'art ait été inspirée par les CryptoPunks, faisant de la création la potentielle synthèse entre l'art de la rue du célèbre et insaisissable street artist, et la plus grosse tendance artistique du moment en matière d'art numérique. Malheureusement pour son acheteur, “Great Redistribution of the Climate Change Disaster” s'est rapidement révélé ne pas être une œuvre de l'artiste Banksy. L'information a été confirmée par Pest Control qui gère les authentifications des œuvres de l'artiste.

“Tout c'est passé trop vite”, explique l'acheteur du NFT appelé Pranksylui même également une figure réputée du milieu de l'art underground – , qui a acheté ce qui s'est révélé être un faux Banksy NFT.

Pranksy sur Twitter.

« Mon offre de 100 ETH a été acceptée pour le potentiel Banksy premier NFT sur Opensea. Le lien a directement été supprimé de son site Web, il pourrait donc s'agir d'un canular très élaboré, je suppose que c'est comme ça, seul le temps nous le dira ! »

D'après decrypt.co, un utilisateur pseudonyme appelé yosefo avait contacté Pranksy plus tôt ce mardi 31 aout sur l'application de messagerie Discord pour l'informer de la vente aux enchères, selon une capture d'écran Pranksy partagée par Decrypt :

Yosefo a partagé un lien vers le site officiel de Banky, qui contenait l'œuvre d'art et le lien vers la vente aux enchères sur le marché NFT OpenSea. Pranksy a rapidement placé une offre de 100 ETH, ce qui a brusquement mis fin à l'enchère. “Ma première inquiétude a été lorsque l'offre a été acceptée [si rapidement]”, a déclaré Pranksy.

Une heure et demie après la fin de l'enchère, la promotion du NFT sur le site de Banksy a été supprimée, ce qui a rendu Pranksy davantage suspect et ce qui confirmait bien une très grosse arnaque.

>> Envie de trader du Bitcoin et des cryptomonnaies sans y laisser votre chemise ? Ascendex vous réserve une belle surprise <<

100 ETH de perdu. 97.69 ETH de retrouvé !

Finalement, après cet enchaînement d'événements étranges, l'escroc a rendu 97,69 ETH à Pranksy un peu plus de huit heures plus tard après son achat. “Aucune idée de pourquoi [il a retourné les fonds]”, a déclaré Pranksy à decrypt.co. “Je pense que je l'ai retrouvé et qu'il a été mis au courant.”

On rappellera qu'un NFT fonctionne comme un reçu de propriété sur des éléments numériques, qu'il s'agisse d'images, de vidéos, ou de fichiers musicaux. Et bien que les escroqueries NFT soient courantes (Des NFTs vendus sans certificat d'authenticité, ou alors de simples copies sans la propriété des droits), un canular NFT élaboré de cette ampleur est très loin d'être courant.

« L'infrastructure hébergeant le site Web aurait pu être piratée, ou il aurait pu s'agir d'un travail interne…»

Tom Robinson, co-fondateur de la société de criminalistique blockchain Elliptic

En février, un artiste sous le nom d'utilisateur Pest Supply a vendu des NFTs créés dans le style de pochoir graffiti signature de Banksy pour un total de 447 ETH (900 000 $) sur les marchés NFT OpenSea et Rarible. Bien que beaucoup aient initialement spéculé que Pest Supply pourrait être Banksy lui-même, le vendeur de NFT n'a jamais explicitement prétendu être Banksy.

Cette aventure aurait pu très mal finir pour l'acheteur du faux NFT. Au final, l'investisseur a quasiment été remboursé dans l'intégralité par le mystérieux arnaqueur au grand cœur. Coup de com' du véritable Bansky ou vraie/fausse arnaque, le mystère reste entier. Pranksy a terminé sa série de tweets par “Quelle journée inhabituelle.” Encore une histoire de NFT avec le géant des paiements VISA qui leur prédit un avenir radieux.

Immobilier, propriété intellectuelle, art…”la crypto” se décline désormais bien au-delà des seules cryptomonnaies. De votre côté, prenez le train pendant qu'il en est encore temps et foncez vous inscrire sur Ascendex ! Si vous voyez ceci, vous ferez peut-être partie des 400 nouveaux utilisateurs qui profiteront d'un airdrop de 5$ supplémentaire EN PLUS de 10% de réduction sur les frais de trading (lien affilié, sous réserve de trader au moins 100$, voir conditions sur site)

L’article Banksy sur Ethereum ? Imbroglio autour d’un NFT Cryptopunk trop beau pour être vrai est apparu en premier sur Journal du Coin.



source https://journalducoin.com/actualites/banksy-ethereum-imbroglio-cryptopunk-trop-beau-pour-etre-vrai/

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Réseau 5G : déploiement, fonctionnement, usages et smartphones compatibles

Réseau 5G : déploiement, fonctionnement, usages et smartphones compatibles en France

Réseau 5G : déploiement, fonctionnement, usages et smartphones compatibles en France