Après une nouvelle levée de fonds record de 66 millions de dollars, MobileCoin (MOB) est-il en passe de contrarier Facebook ?

Force est de constater que le régulateur n'est pas enclin à laisser les opérateurs privés s'emparer d'une technologie de paiement qui s’appuierait sur la téléphonie mobile. Que ça soit pour le Diem (ex-Libra) de Facebook, ou encore le Gram de Telegram, les diverses tentatives ont jusqu'à présent toujours été bloquées par les instances étatiques craignant pour leur souveraineté monétaire.

Une alternative de poids semble pourtant se dessiner. MobileCoin (MOB), supportée par les pontes du secteur crypto dont Sam Bankman Fried en tête, vient de conclure une nouvelle levée de fonds magistrale.

Cet article contient des liens d'affiliation vous permettant de soutenir le travail quotidien des équipes du Journal Du Coin.

La crypto et les portables, une évidence technologique

MobileCoin a été créé en 2017 par Joshua Goldbard, vétéran de l'écosystème crypto, sous la houlette de Moxie Marlinspike, créateur de l'application de messagerie instantanée et cryptée Signal. Un rôle de simple « conseiller » qui peine à cacher les liens évidents entre les deux groupes, et la connivence de leurs approches en matière d'indépendance, de liberté, et de préservation de la vie privée.

MobileCoin est conçu comme la messagerie privée Signal et son cryptage de bout en bout, afin d'anonymiser les transactions.
La vie privée en ligne et la confidentialité des données personnelles sont des enjeux de société majeurs

S'appuyant sur une équipe d'experts en matière cryptographique, la compagnie a donc développé sa technologie pendant plusieurs années, se concentrant sur quatre axes majeurs :

  • La confidentialité, avec une blockchain publique cryptée de bout en bout qui, à l'instar de Signal, n'autorise que les interlocuteurs d'une transaction à en voir les détails.
  • La consommation d'énergie, avec une efficacité énergétique 4 millions de fois supérieure au modèle « Proof of work », associée à une compensation de l'empreinte carbone par le programme ClimeCo Green, faisant de MobileCoin la première crypto carbo-négative au monde.
  • La vitesse de transaction, avec un consensus basé sur l'Accord Byzantin Fédéré (FBA), hérité de la technologie Stellar Lumens qui promet une validation quasi-instantanée et une forte décentralisation.
  • L'optimisation pour les appareils mobiles avec un développement ciblé depuis l'origine qui permet par exemple de récupérer très facilement un wallet perdu par la casse ou la perte du support, puisque vos clés privées ne seront jamais stockées ni détenues par personne d'autre que vous.

Un concept soutenu depuis le début par les financeurs vedettes de l'écosystème crypto

Malgré les déboires légaux qu'ont connu des projets similaires par le passé, l'idée d'un token permettant les paiements de pair-à-pair, de manière instantanée, sécurisée, anonyme et sans tiers de confiance semble tout à fait légitime pour les piliers du secteur. Ceux-ci n'ont pas hésité à mettre la main à la poche dans le cadre des campagnes de financement successives.

La solution de paiement MobileCoin a su séduire de nombreux investisseurs et business angels du secteur crypto
Payer avec son téléphone, en peer-to-peer et sans tiers de confiance, une révolution monétaire ?

Dès 2018, MobileCoin (MOB) avait réunit la coquette somme de 30 millions de dollars via l'incubateur Binance Labs sur ce qui n'était alors, qu'une promesse technologique. Puis, une nouvelle levée de fonds avait vu Future Ventures et General Catalyst abonder la trésorerie du groupe de quelque 11,35 millions supplémentaires.

Il y a quelques jours, ce sont 66 millions de dollars supplémentaires qui ont été réunis, à l'occasion d’un nouveau tour de financement Serie B. Alameda Research, Coinbase Ventures et Blocktower Capital (pour ne citer qu'eux), sont venus renforcer massivement l’initiative qui fait déjà des émules en dehors même de la cryptosphère. 

Les moyens de paiements directement disponibles sur téléphones portable par le biais de la messagerie privée, c'est en Angleterre que ça se passe
Le Royaume-Uni est la première destination-test choisie par l'équipe pour tester le MOB sur la messagerie Signal

En effet, depuis peu, le jeton MOB est échangé via Signal en version Bêta (au Royaume-Uni uniquement), mais aussi sur la messagerie privée Mixin (Chine). Plus d’un million de transactions ont déjà été effectuées par l’intermédiaire du jeton MOB.

Après avoir injecté une telle somme, Sam Bankman-Fried s’est empressé d’ajouter le jeton MOB à la liste des actifs disponibles sur FTX. Ce sont déjà plus de 90% des volumes de trading effectifs qui sont réalisés sur la plateforme, garantissant aux investisseurs, une présence de liquidités importante.

Si MobileCoin est un projet qui suscite votre intérêt, le Journal du Coin vous recommande chaudement la plateforme de référence FTX pour y acquérir vos jetons MOB. Ce lien affilié d'inscription vous offrira  une réduction à vie de 5% sur vos frais de transactions.

L’article Après une nouvelle levée de fonds record de 66 millions de dollars, MobileCoin (MOB) est-il en passe de contrarier Facebook ? est apparu en premier sur Journal du Coin.



source https://journalducoin.com/actualites/levee-de-fonds-record-de-66-millions-de-dollars-mobilecoin-mob/

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Réseau 5G : déploiement, fonctionnement, usages et smartphones compatibles

Réseau 5G : déploiement, fonctionnement, usages et smartphones compatibles en France

Réseau 5G : déploiement, fonctionnement, usages et smartphones compatibles en France