Avis de tempête judiciaire pour Dfinity (ICP) – La malédiction des valeurs mobilières non enregistrées

Dfinity rejoint Ripple dans sa chute – Dfinity fait face à un recours collectif affirmant que le jeton ICP est une valeur mobilière non enregistrée, une affaire qui n'est pas sans rappeler le procès en cours de Ripple contre la SEC. Polychain, Andreessen Horowitz et le fondateur de Dfinity ont également été impliqués dans la poursuite.

Le début d'un enfer judiciaire pour Dfinity ?

Dfinity a fait l'objet d'un recours collectif en Californie, alléguant que la société avait commis une vente de ses jetons Internet Computer Project (ICP) natifs en tant que titres financiers (securities) non enregistrés. La plainte a été déposée par le résident californien Daniel Ocampo « au nom de tous les investisseurs qui ont acheté des jetons Internet Computer Project le 10 mai 2021 ou après » :

Extrait de la plainte contre Dfinity sur la vente non enregistrée de jetons ICP en tant que titres financiers (securities)
Extrait de la plainte contre Dfinity – Tribunal de Californie

La poursuite cible le fonds spéculatif de cryptomonnaies d'Olaf Carlson-Wee, Polychain Capital, la société de capital-risque Andreessen Horowitz (a16z) et le fondateur de Dfinity, Dominic Williams. En effet Polychain et Andreessen Horowitz ont été les premiers à soutenir le projet.

Decrypt a contacté les 3 parties pour essayer d'avoir leurs commentaires sur la situation. À l'heure actuelle aucune réponse n'a encore été donnée.

>> Jouer la sécurité en investissant sur des devises cryptos de référence avec Swissborg <<

Dfinity, les yeux plus gros que le ventre ?

Dfinity est une plateforme de smart contracts sur la blockchain qui espère rivaliser avec l'industrie du cloud computing, un marché à 370 milliards de dollars, en apportant des versions décentralisées d'applications leaders, comme Whatsapp, Linkedin et Uber. Son jeton ICP serait utilisé comme jeton de gouvernance pour payer les frais de transaction au sein du réseau et comme récompense pour les utilisateurs qui interagissent avec la plateforme.

Après un premier lancement réussi en mai, le jeton ICP a été répertorié sur Coinbase Pro. Depuis, son prix a été extrêmement volatil :

Cours de l'ICP depuis son lancement montrant une volatilité très importante
Cours de l'ICP depuis son lancement – Source : Nomics

La situation est encore plus difficile pour tous les investisseurs qui ont attendu le listing de l'ICP sur Binance, avec un record à 1 500 BUSD, le 11 mai, jour du listing, en constante chute depuis ce jour, pour atteindre les 26 BUSD au moment de rédiger cet article.

Cours de l'ICP face au BUSD montrant une grosse chute depuis son ATH le 11 mai 2021
Cours de l'ICP face au BUSD – Source : Binance

Arkham Intelligence s'attaque à Dfinity

La société de renseignement crypto Arkham Intelligence a récemment publié un rapport sur le jeton natif de Dfinity, après que les analystes aient remarqué que la chute de son prix de 90 % au cours de son premier mois était très inhabituelle pour un projet avec un investissement en capital-risque et une ambition technologique aussi importante.

Dans un e-mail, un porte-parole de Dfinity a qualifié le rapport d'Arkham de « ridicule » et a déclaré qu'il s'agissait d'une « très mauvaise source d'informations ».

Concrètement, Arkham a identifié qu'environ 2 milliards de dollars de jetons ICP ont été transférés vers des exchanges de cryptomonnaies par des « adresses probables d'initiés » après le lancement initial de mai et a déclaré que ces transferts coïncidaient avec des baisses de prix notables. En résumé, Arkham soupçonne l'équipe d'avoir directement vendu ses jetons au moment du listing pour des montants faramineux.

Le procès allègue que les 469 213 710 jetons ICP qui ont été mis à disposition lors du lancement d'ICP ont été « créés à partir de rien » et vendus en violation de la loi de 1933 sur les valeurs mobilières. La poursuite indique également que 24 % de l'offre actuelle de jetons ICP auraient été remis aux défendeurs Polychain et a16z.

Pris ensemble, le rapport et le recours collectif concluent que Dfinity n'a pas été transparent sur l'attribution de ses jetons ICP, laissant les investisseurs de longue date et les petits investisseurs hors de la boucle, tandis qu'une manipulation du marché leurs a permis de réaliser d'énormes profits sur les ventes de jetons.

La situation est délicate pour Dfinity. Un vrai coup dur pour l'ICP qui présentait déjà des résultats médiocres depuis son listing sur Binance. On en parlait encore très récemment dans l'affaire Ripple, car nous savons que ce genre de procès peut être long et chronophage pour ses équipes. En effet, l'affrontement judiciaire opposant Ripple et la SEC est loin d'être terminé.

Restez un peu à l'écart de ce type de tokens par précaution, tant que l'horizon n'est pas plus dégagé, et restez sur des valeurs sûres comme Bitcoin et Ethereum. Pour commencer à acheter et échanger vos premieres cryptomonnaies, faites le choix de la plateforme Swissborg et profitez d‘un bonus de bienvenue pouvant attendre 100 euros en crypto ! (sous réserve d'un dépôt minimum de 50€) !

L’article Avis de tempête judiciaire pour Dfinity (ICP) – La malédiction des valeurs mobilières non enregistrées est apparu en premier sur Journal du Coin.



source https://journalducoin.com/actualites/dfinity-icp-tempete-judiciaire-valeur-mobiliere-non-enregistree/

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Réseau 5G : déploiement, fonctionnement, usages et smartphones compatibles

Réseau 5G : déploiement, fonctionnement, usages et smartphones compatibles en France

Réseau 5G : déploiement, fonctionnement, usages et smartphones compatibles en France